News

Welcome to Michael Fassbender Online - The Premier Online Source For The Award-Winning Actor Michael Fassbender

L’INSTINCT DE SURVIE

Posted Le 15/09/2009 | By MK2 Trois

L’INSTINCT DE SURVIE

Bête de guerre (Inglourious Basterds) ou bête de sexe (Fish Tank), MICHAEL FASSBENDER instille une présence animale à ses rôles, qui se manifeste par un instinct de préservation forcené. Amputés (Angel), torturés (Eden Lake) ou amaigris (Hunger), ses personnages livrent toujours une lutte acharnée, avant la capitulation. Des rôles qui emblématisent la volonté de fer de l’acteur irlandais, qui s’est hissé à la hauteur des plus grands d’Hollywood. Une bête de somme dont le talent éclate de nouveau dans Fish Tank, où il campe un amant ambigu. Interview.

_Propos recueillis par Sandrine Marques et Auréliano Tonet

Vous incarnez souvent des personnages qui tombent le masque. Dans Inglourious Basterds, Archie Hicox se trahit par un geste de la main. Dans Angel, on apprend qu’Esmé était adultère. Dans Fish Tank enfin, on découvre que Connor, l’amant rêvé, est en fait père de famille. Qu’est-ce qui vous attire dans ces rôles ambigus ?

J’aime beaucoup interpréter des personnages doubles ou m’impliquer dans des films très équivoques. En tant que spectateur, je trouve ça plus intéressant quand le film m’interroge, plutôt que quand toutes les réponses me sont données.

D’Hunger à Fish Tank, vos personnages sont souvent tiraillés par des problèmes moraux. Considérez-vous Connor comme quelqu’un de mauvais ?

Je n’aime pas l’adjectif « mauvais » et ne suis pas certain de le comprendre. Plus exactement, je ne pourrais pas approcher un personnage qui aurait pour caractéristique d’être « mauvais », parce je ne pourrais pas du tout me le représenter. Je prends en compte ses motivations et les moyens à sa disposition. Dans Fish Tank, Connor est quelqu’un qui n’a pas le sens des responsabilités et qui fuit les difficultés. Il est inconséquent, ce qui pourrait le faire passer pour un lâche. Cependant, je ne le considère pas comme quelqu’un de malveillant, ses intentions sont louables. Selon moi, son comportement vis-à-vis de Mia est amoral quand il tire avantage de son statut d’homme idéal, comme un professeur avec son élève. C’est un homme profondément faible.

Dans la majorité de vos films, vous utilisez votre corps d’une façon remarquable. Pourquoi les cinéastes aiment-ils tant vous malmener, d’après-vous ?

Peut-être les metteurs en scène aiment-ils tous crucifier leurs acteurs ! La dimension corporelle a toujours été très importante pour moi. La manière dont un personnage bouge et se tient me permet de découvrir ce qu’il est. Avec le corps, vous pouvez véhiculer un tas de choses : la confiance qu’a le personnage en lui, le métier qu’il exerce, ses origines sociales, son état d’esprit, ses intentions…

Il y a un vrai bestiaire dans Fish Tank. Pensez-vous qu’il souligne les penchants primaires de votre personnage ?

Je n’ai jamais perçu Connor comme un prédateur. Il n’est pas si calculateur. Je n’ai reçu que la partie du scénario qui concernait mon personnage, aussi je n’étais pas au courant qu’il y avait tous ces animaux dans l’histoire. Après avoir vu le film, je pense que le cheval est l’animal le plus emblématique. Mia veut libérer cette bête pleine d’entrain de ses chaînes.

Dans Inglourious Basterds, Archie Hicox parle un allemand presque parfait. Dans quelle mesure vos origines mixtes vous aident-elles à aborder des rôles multiculturels ?

Je me sens très européen [de père allemand et de mère irlandaise, Michael est né à Heidelberg, en Allemagne, mais a grandi à Killarney, en Irlande, ndlr]. Nous avons une histoire dont la diversité et les échanges font qu’on apprend beaucoup les uns des autres. Nous avons appris à cohabiter de manière unique et à apprécier une variété de cultures dans un espace très concentré. Je puise beaucoup dans cette richesse. Plus spécifiquement, pour le film de Tarantino, j’avais l’avantage de savoir parler allemand. Mais j’étais un peu rouillé. J’ai travaillé avec un répétiteur germanique et je n’avais plus qu’à pratiquer la langue, encore et encore. C’est aussi simple et ennuyeux que cela.

Le film 300 vous a ouvert les portes d’Hollywood. Regrettez-vous parfois vos débuts de comédien amateur ?

Une grande part de moi admire et regrette cette période où l’on se bat pour travailler. Cela vous donne une avidité, une force et une exigence qui peuvent se dissoudre dans le succès. Si l’on compare ce parcours à l’ascension d’une montagne, le plus important réside-t-il dans la progression ou dans l’arrivée au sommet ? Ceci étant dit, je ne voudrais pas revenir à la période où je prenais des cours de comédie, sachant ce qui m’est arrivé par la suite…

Comment vous sentez-vous à Hollywood ?

J’occupe une position privilégiée, que je ne considère pas comme acquise. Il y a beaucoup de réalisateurs que j’admire et avec qui j’aimerais travailler. Je suis le plus heureux des hommes car je travaille, alors que j’ai passé des années à me languir après des rôles. Pas le droit de se plaindre!

Quels sont vos projets ?

Je viens d’achever le tournage d’un western, intitulé Jonah Hex de Jimmy Hayward, avec Josh Brolin, John Malkovich et Megan Fox. Je me suis beaucoup amusé. Là encore, je m’estime heureux de m’être mesuré à de telles pointures. Blockbusters ou films d’auteur, je ne vois pas la différence à part le nombre de personnes impliquées dans le processus. Après, je fais mes devoirs de la même manière !

ENGLISH TRANSLATION :

Beast of War ( Inglourious Basterds ) or sex beast (Fish Tank) , MICHAEL FASSBENDER instills an animal presence to his roles , manifested by a frenzied self-preservation . Amps (Angel ) , tortured ( Eden Lake) or wasted (Hunger ) , his characters always engaged in a fierce struggle, before the capitulation . Emblématisent roles that the iron will of the Irish actor , who rose to the height of the biggest Hollywood. A workhorse whose talent broke again in Fish Tank, where he played an ambiguous lover. Interview.

_Propos Collected by Sandrine Marques and Aureliano Tonet

You often play as characters who fall the mask. In Inglourious Basterds, Archie Hicox is betrayed by a hand gesture . In Angel , we learn that Esme was adultery. In Fish Tank finally, Connor discovers that the dream lover is actually a father. What attracts you to these ambiguous roles?

I love interpreting double characters or get involved in very ambiguous films. As a viewer , I find it more interesting when the film asks me , rather than when all the answers are given to me .

From Hunger to Fish Tank, your characters are often torn by moral issues. Would you like Connor a bad person ?

I do not like the word “bad” and am not sure to understand . More exactly , I could not approach a character that would be characteristic of “bad ” because I could not represent me at all . I take his motives and means at its disposal into account. In Fish Tank , Connor is someone who has no sense of responsibility and leaking difficulties. It is inconsistent , which could pass for a coward. However , I do not consider someone malicious intentions are laudable. To me, his behavior vis-à -vis Mia is amoral when it takes advantage of its ideal man status as a teacher with a student. This is a profoundly weak man .

In the majority of your movies, you use your body in a remarkable way . Why filmmakers so enjoy punish you , after you ?

Perhaps directors like they crucify all their players ! Body size has always been very important to me. The way a person moves and stands allows me to discover what it is. With the body, you can carry a lot of things : the character ‘s confidence in him, the business that , his social origins , his state of mind , intentions …

There is a true bestiary in Fish Tank. Do you think it highlights the primary tendencies of your character?

I’ve never seen Connor as a predator . It is not so computer . I only received part of the scenario that involved my character , so I was not aware that there were all these animals in history. After seeing the film , I think the horse is the most emblematic animal. Mia wants to release this spirited beast from his chains .

In Inglourious Basterds, Archie Hicox speaks almost perfect German. How your mixed ancestry do they help you to address multicultural roles?

I feel very European [ German father and Irish mother , Michael was born in Heidelberg , Germany, but grew up in Killarney , Ireland , ed] . We have a history in which diversity and exchanges make you learn a lot from each other . We have learned to live together in a unique way and enjoy a variety of cultures in a very concentrated area . I draw much of this wealth. More specifically, for the Tarantino film , I had the advantage of being able to speak German. But I was a little rusty . I worked with a German tutor and I just had to practice the language , again and again. It’s as simple and boring as that.

The film 300 has opened up the doors of Hollywood . Do you ever regret your early amateur actor ?

A large part of me admires and regrets the time when they are fighting for work . This gives you a greed, a force and a requirement that can dissolve in success. If we compare this route to climbing a mountain , the most important he is in the progress or reach the summit ? That being said, I would not go back to the time when I was taking acting classes , knowing what happened to me later …

How do you feel in Hollywood ?

I occupy a privileged position, I do not consider for granted. There are many directors that I admire and who I want to work . I am the happiest man because I work , so I spent years pining after roles. No right to complain!

What are your plans ?

I just finished shooting a western titled Jonah Hex Jimmy Hayward, starring Josh Brolin , John Malkovich and Megan Fox. I’m a lot of fun . Again, I consider myself happy to have measured such sizes. Blockbusters or art films , I do not see the difference from the number of people involved in the process. After I do my homework in the same way!

Source | Trois Coloeurs

Thank you for visiting Michael Fassbender Online!

Scroll Up